Vendredi 11 Novembre :
Départ de bonne heure pour se retrouver à Fontenelle-Montby, à proximité de Clerval, chez Louis Hugueny, le frère d’Anne. Accueil sous la pluie, retrouvailles avec toute l’équipe et avant le départ pour la grotte de la Malatière, petit détour à proximité du village pour voir l’entrée de 2 nouvelles cavités ouvertes à la faveur de travaux. Nous n’en dirons pas plus.

Grotte de la Malatière (commune de Bournois)
Participants : Mathis, Jean-Marie, Johan, JP (SCL) ; Coralie, Myriam, Fred (SCSC), Louis (xxx), Lise et Jérôme.


La grotte est une archi-classique d’initiation mais ce sera une première découverte pour la plupart d’entre nous.
Johan met en place l’équipement du P7 sous la pluie et la courte descente permet d’observer la maîtrise plus ou moins parfaite de la technique chez les plus jeunes. Grande et spacieuse galerie pour parvenir jusqu’aux premiers ressauts où l’on croise d’autres spéléos sur le retour. La cavité est une suite de passages en laminoirs qui débouchent sur de grandes galeries, avec quelques toboggans à équiper de mains courantes. Après un laminoir plus étroit, on débouche sur la très spacieuse et belle galerie du Métro, entrecoupée de quelques grandes diaclases. On se croirait dans l’aven du Camélié. Petite pause casse-croûte mais la tentation est très grande de partir en explorateur dans la grande galerie. On parcourt des centaines de mètres avec toujours la même hauteur de plafond et les mêmes volumes. Impressionnant. On fait demi-tour avant le terminus pour ne pas faire trop attendre nos camarades.
Retour tranquille vers la sortie. Lise reprend ses marques en spéléo avec un déséquipement jusqu’au puits d’accès. Jérôme pour une première sortie sous terre se débrouille très bien. Quelques réglages s’imposent pour la remontée sur corde parfois difficile. De nuit, petite visite impromptue proposée par Louis vers les cerfs qui sortent du bois : on devinera des yeux à travers la buée des vitres de la voiture.
Crochet à Fontenelle pour poser les affaires spéléo et direction le gîte 4 étoiles à Arcueil où Anne nous a préparé un succulent et copieux chili con carne et où l’on retrouve Denis et Valérie. Cette belle sortie nous a mis en appétit.

 

Samedi 12 Novembre :
Grotte du Crotot (commune de Romain)
Participants : Mathis, Jean-Marie, Johan, JP (SCL) ; Coralie, Myriam, Fred, Denis et Valérie (SCSC), Louis (xxx), Lise et Jérôme.


Malgré la pluie la veille, nous pourrons visiter la grotte du Crotot dans l’après-midi. Louis sera à nouveau notre guide avec l’un de ses collègues qui nous accompagne uniquement dans l’entrée de la cavité.
Après quelques contorsions dans l’entrée descendante, nous arrivons dans la rivière où nous croisons un groupe suisse qui ressort enchanté par la visite. Dès les premiers mètres du parcours dans la rivière, les concrétions surgissent de chaque côté. Progressivement la galerie gagne en hauteur et en superbes stalactites, stalagmites et draperies très fines. Nous ne quittons pas la rivière où le niveau de l’eau ne pose pas de souci. Les merveilleuses décorations calcifiées s’intensifient au fur et à mesure de la progression avec des draperies aux formes arabesques, des méduses d’une pureté absolue, des fistuleuses associées à des stalactites fantaisistes, quelques excentriques discrètes mais remarquables.
Après quelques passages boueux, on arrive dans la salle du Monument et son buffet d’orgue très imposant puis nous traversons la salle du saccage où de nombreuses concrétions ont fait l’objet de vandalisme. Quelques merveilles plus tard, nous voici au terminus, grande salle remplies d’éboulis avec des concrétions très blanches en certains endroits.
Retour en passant par un réseau supérieur où, dès que l’on pose les yeux quelque part, on admire des scintillements et des cristallisations resplendissantes.
Nous avons pleinement conscience d’être des privilégiés pour la visite de cette cavité si bien préservée et si bien entretenue par ceux qui en gèrent l’accès. Retour à la surface après 5 heures de féérie sous terre.
Succulent repas bien arrosé pour terminer la journée en beauté.

Les photos ici !

Dimanche 13 Novembre :
Grasse matinée et ballade dans le village d’Arcueil jusqu’à la fontaine des Pestiférés. Après le repas avec de copieux restes, retour chez Louis pour récupérer les affaires, faire les adieux et se donner rendez-vous pour de prochaines aventures en terre doubiste l’année prochaine.

Malgré une météo capricieuse, un beau et grand WE spéléo superbement organisé et des visites spéléo inoubliables.

JP