Participants : Florent, Antoine, Pascal, Jean-Marie, JP.

5 participants pour l’un des derniers comptages chauve-souris de la saison hivernale et surtout l’occasion pour les p’tits nouveaux de vivre l’équipement et la descente dans un joli de 38 mètres de profondeur, descente directe et élargissement progressif du puits jusqu’à l’arrivée dans une galerie haute et sur un petit cône d’éboulis.

Aidé par Pascal, Florent se lance dans l’équipement avec l’arbre bien placé au-dessus du précipice. Une sangle et une déviation en face vont permettre de descendre directement jusqu’à – 38 mètres sans risque de frottement de la corde. Belle sensation pour Florent et pour Antoine, tant par l’équipement aérien que par la descente qui offre de belles sensations.
La cavité n’étant pas très longue, je laisse le groupe partir à la découverte car le comptage s’avère peu aisé dans cette zone en bas du puits, en raison des grandes hauteurs de plafond.
Pourtant, grands et petits rhinolophes sont très présents dans cette partie de la cavité. Un constat déjà réalisé dans d’autres cavités. A l’approche de la fin de l’hiver, les petits rhinolophes se rapprochent des zones d’entrée pour leur préférence thermique et sans doute par le fait qu’ils commencent leur réveil progressif avant de quitter définitivement la cavité à la faveur des premières nuits plus chaudes.
Au-delà du passage bas qui donne accès à la deuxième partie de la cavité, malgré de très nombreux secteurs propices, dans des plafonds d’une hauteur toujours remarquable, 1 seule observation de chauve-souris : un grand rhinolophe très bien caché et visible uniquement au retour.
Grand plaisir de cette découverte ou redécouverte de l’une des plus belles lésines du Jura.

JP

 

 

Aperçu derniers articles publiés

24 septembre 2017 - Borne Aux Cassots : Galerie Mignonne (Nevy-sur-Seille)

Participants : Johan, Jean-Marie, Manu, JP, Florent et Simon.

TPST : environ 7 heures.

Sortie d’initiation et découverte, niveau 2, pour Florent et Simon + objectif de poursuite de la désobstruction au bout de la galerie Mignonne.

Lire la suite...

17 septembre 2017 - Grotte de la Doye A (Les Nans)

Participants : Paul, Mélanie, Johan, JP, Florent, Simon et Porky.

TPST : environ 3 heures.

La cavité se prête à merveille à une première approche de la spéléologie : 200 mètres de réseau, une galerie étroite qui permet de tester la capacité à franchir les étroitures et un parcours souterrain qui permet d’expliquer différents phénomènes karstiques dans un joli site sauvage.

Lire la suite...
www.000webhost.com