Départ en covoiturage depuis Lons avec JP dans la voiture de Nico, et arrivée au carrefour / parking du gouffre des Griffes.
Quasiment pas de neige sur la route, et passage par la route du haut pour éviter les routes barrées pour la percée du vin jaune autour de Poligny.
Un peu après, nous sommes rejoints par Jean-Marie, Isabelle et Mathis et je me vois désigné volontaire d'office pour équiper (je ne rechigne pas, c'est plaisant).

Les puits s'enchaînent vraiment bien et même le premier palier ébouleux ne l'est pas tant. Les spits - pourtant pléthoriques - ne sont pas de première jeunesse et les doubler n'est pas du luxe.
Les puits présentent quelques étroitures ponctuelles facilement négociables. Le passage entre le 2ème et le 3ème puits présente une haute concrétion particulièrement esthétique.
Je suis frappé par la profusion de chauves-souris, et nous redoublons d'attention pour les éviter.

Une fois en bas du P4, je pars avec Mathis dans le boyau / méandre assez étroit, jusqu'au départ du puits. Nous avions prévu de nous arrêter là, et Manu nous avait mis en garde contre des risques liés au gaz, donc demi-tour, si tant est qu'on puisse faire demi-tour.

Ce boyau témoigne de la pugnacité des désobeurs de l'époque et inspire le respect (voir détails dans le topo du Jura Tome 2).

Retour pour toute l'équipe en tête du P4 pour une pause piquenique où sont évoquées les innombrables histoires et événements qui nous relient tous.

Jean-Marie et JP se chargent du déséquipement et je remonte avec Math et un troupeau de chauves-souris.

Une fois toute l'équipe de retour aux voitures, on ignore combien de temps on a passé sous terre... TPST ~= 4h / 5h ???

Retour avec JP avec une pause pour jeter un œil au gouffre du Dos à l'Âne, histoire de m'indiquer l'entrée.

Merci à tous pour ces bons moments souterrains.

Nico

 

 
www.000webhost.com